OXY[DATIFS]

Notre collection de vins oxydatifs vous transporte dans un monde couleur sépia, un peu vintage. Ici, on joue dans le registre du cuir tanné et des volutes de Havane. Entrer dans ce monde-là, c’est faire une pause ; prendre le temps. Dans ces fûts centenaires qui appartenaient à nos arrières grands-parents, nous perpétuons la tradition des vins oxydatifs du Roussillon.

Les Rancios et vieux Rivesaltes ont toujours existé dans nos familles. On les oubliait dans de vieilles barriques au grenier ou dans les bonbonnes de verre en plein air. L’oxygène et les variations de températures faisant alors leur œuvre.

Ces conditions d’élevage très particulières révèlent au fil des ans des arômes exceptionnels dus à une précieuse molécule : le Sotolon. Ce composé aromatique très puissant se caractérise par une odeur typique de fenugrec (plante aromatique médicinale). Souvent, ces odeurs rappellent les vieilles barriques de Rhum ou Whisky, l’odeur du Lactaire délicieux (champignon), de caramel et de Zan, mais aussi la noix et le moka

Un jambon affiné sur une tranche de pain de campagne à l’huile d’olive. Des anchois de Collioure. Un vieux fromage bien vivant. Des cœurs d’artichaut aux gambas. Et on refait le monde…

Aujourd’hui réhabilité par quelques vignerons, amateurs et chefs cuisiniers, les vins oxydatifs surprennent et ouvrent de nouveaux horizons aromatiques.

 

N°1 :

Vin de voile. Une rareté en Roussillon ! Un Macabeu élevé 8 ans sous voile de levures. Un vin qui vous fera perdre le Nord. Les arômes de noix fraiche, pomme verte et pierre à fusil en dérouteront plus d’un. 300 bouteilles seulement, à ne pas mettre entre toutes les mains…
Dégustez-le sur un fromage d’alpage à pâte pressée cuite et longuement affiné (Beaufort, Comté), ou sur un fromage à pâte molle et croûte lavée (Munster, Epoisses)…

Vin de France
Cépage :
Macabeu
Terroir : vallée de l’Agly, schistes noirs
Informations techniques (non exhaustives) : pressurage direct, fermentation lente à basse température, pas de sucre résiduel. Elevage en fût pendant 8 ans, au fond de la cave. Formation post-fermentaire d’un voile de levures naturelles en surface (biofilm) qui protège le vin de la piqûre et lui confère ses caractéristiques organoleptiques complexes et si particulières: noix fraîche et pierre à fusil.

N°2 :

10 ans d’élevage au grenier pour « vi ranci » comme le faisaient les anciens. Ce type de vin qui a toujours existé en Roussillon et était principalement utilisé en cuisine dans l’élaboration des plats traditionnels (poulet aux Gambas par exemple).

Le principe consistait à « oublier » en cave des vins rouges ou blancs (pouvant ensuite être assemblés) qui allaient s’affiner patiemment au contact de l’air, dans les fûts à moitié plein. Après de longues années, apparaissait alors, parfois, ce goût de « vi ranci » (vin rance), ou « rancio » qui bénéficie aujourd’hui d’une mention en IGP Côtes Catalanes. Le notre est commercialisé en « Vin de France, principalement élaboré à partir de vins rouges riches et puissants.

Aujourd’hui réhabilité par quelques vignerons, amateurs et chefs cuisiniers, ces vins secs oxydatifs vin surprenant qui ouvre de nouveaux horizons aromatiques.

A déguster avec un jambon de Pata Negra sur des tranches de pain grillé à l’huile d’olive, des anchois de Collioure, ou sur soufflet d’artichauts aux gambas.

Vin de France
Cépages :
Carignan, Macabeu, Grenache gris, blanc et noir.
Terroir : vallée de l’Agly, schistes noirs
Informations techniques (non exhaustives) : après vinification traditionnelle, élevage de 10 ans en fût, dans le grenier.

N°3 :

Ce vin est une curiosité… il est issu de vieilles vignes complantées, vinifié et élevé en fût, en plein air. En collant l’oreille contre la paroi des barriques, on pouvait entendre les bruits d’éclatement des bulles pendant la fermentation. Progressivement, ces bruits se sont espacés, jusqu’à disparaître. La fermentation s’était arrêté naturellement, laissant dans le vin 40g de sucres résiduels. Cette douceur, largement compensée par un haut niveau d’acidité (phénomène de concentration), confère à ce vin une personnalité unique.
Des arômes tourbés, voire iodés, rappellent certains whisky écossais. Un vin de méditation, en fin de repas.

Vin de France
Cépages :
vieilles vignes complantées (Grenache gris, Carignan blanc, Macabeu…)
Terroir : vallée de l’Agly, schistes noirs
Informations techniques (non exhaustives) : vendanges en surmaturité, fin novembre. Pressurage direct, fermentation en barriques. Arrêt naturel de fermentation à 40g de sucres résiduels. Elevage de 8 ans, en fût, en plein air.

N°4 :

19 ans d’élevage dans les fûts de notre grand-père Fernand Cadène, sur lies de vieux vins. Ce Rivesaltes est exceptionnel par sa finesse, sa puissance maîtrisée et son volume en bouche.
Un grand caractère, à déguster seul en fin de repas. Vous pourrez également le dompter par la force d’un Roquefort ou le fondant d’un foie gras.

AOP Rivesaltes hors d’âge 1998
Cépages :
Vieilles vignes complantées (Grenaches gris et noir, Carignan, Macabeu…)
Terroir : Terres argilo-sableuses, Canet-en-Roussillon, à deux pas de la Méditerranée.
Informations techniques (non exhaustives) : vin muté, élevage de 19 ans en fût, dans le grenier. Les variations de température contribuent fortement à l’évolution oxydative du vin.

Contact

+33 (0)4 68 63 87 29